[Critique] Mother ! - GeekMPT: Blog Jeux Video, Cinéma, Séries TV, Loisirs et Bons Plans

/
0 Commentaires
Synopsis 
Un couple voit sa relation remise en question par l'arrivée d'invités imprévus, perturbant leur tranquillité.  










MOMMY

Sacré Darren Aronofsky ! Toujours là où on ne l’attend pas : L’auteur de l’incroyable œuvre traumatisante Requiem For a Dream, du drame psychologique intense Black Swan frappe de nouveau un grand coup avec ce Mother !
Inutile de préciser, que l’annonce de ce film a eu un grand effet auprès du public, surtout qu’on ne savait pas trop comment Darren allait rebondir, suite au mitigé Noé, et à plusieurs déceptions.  À ne pas oublier qu’il devait adapter Logan, avec son ami Hugh Jackman, et que c’est finalement James Mongold qui a réalisé ce film.
Puis vient Mother ! Un projet assez mystérieux, la seule chose connue, c’est que Darren a écrit la première version du scénario en 5 jours ! Et le casting, est 5 étoiles : Jennifer Lawrence, Javier Bardem, Ed Harris, Michelle Pfeiffer

La plus grande force chez Darren Aronofsky, c’est de se renouveler, de proposer une expérience authentique en salle, quel que soit le genre. Est-ce donc le cas pour son dernier film ?




L’EDEN

C’est assez compliqué de décortiquer Mother ! surtout sans spoiler (Pas de spoil dans cette critique), tant il est abstrait.
Darren Aronofsky nous propose clairement une expérience inédite au cinéma, et pourtant, on l’annonçait comme un film d’horreur, alors qu’en réalité le genre est pratiquement indéfinissable : Entre épouvante, mystique, thriller, drame, fantastique…Difficile de savoir sur quel pied danser.

Alors certes, Mother ! est construit comme un film d’horreur, avec des moments de suspense et de tension, notamment due à l’ambiance assez malsaine qui découle du film. Mais aussi grâce à l’aspect sonore : Le moindre bruit est quasiment amplifié, une véritable sensation d’angoisse est créée grâce aux sons.
De plus le spectateur est vraiment en position de faiblesse, on suit le point de vue de Jennifer Lawrence qui tout comme le public, assiste impuissant à des événements incompréhensibles et terrifiants. Sans même parler des passages « fantastiques », la peur du protagoniste nous est clairement identifiable : Se faire envahir dans sa propre maison par des inconnus aux intentions mystérieuses, et être le/la seul(e) à prendre conscience de la dangerosité de la situation. Le personnage de Jennifer Lawrence est clairement le seul en qui on puisse s’identifier, ce qui renforce l’aspect claustrophobique du film.




Comme à son habitude, Darren Aronofsky nous fournit un travail propre, des cadrages soignés et surtout une certaine audace pour certains plans magnifiques visuellement.

Bon la forme, c’est fait, pour le fond c’est une autre histoire : Toujours sans spoiler, Mother ! est un film interprétatif qui pousse le spectateur à chercher des éléments de réponse (partiellement présents dans le film).
Le film nous pousse aussi à forger notre propre interprétation, vis-à-vis de certaines scènes et plus particulièrement sur tout le long-métrage, car oui, Mother ! est un véritable casse-tête. En plus d’être assez torturé, c’est aussi un film chimérique, où la majorité des événements durant la deuxième partie du film sont complétement invraisemblables et surprenants.

Niveau interprétation, on peut facilement trouver chaussure à son pied : Message écologique, religieux, politique… C’est l’une des grandes forces de Mother !, permettre au spectateur de laisser libre court à son imagination et à en tirer lui-même les conclusions. Malheureusement, cet atout peut se transformer aussi en faiblesse…




BAD MOTHERF*****

C’est bien de laisser libre court au spectateur, de l’autoriser à avoir une vision totalement différente du film qu’une autre personne. C’est même quelque chose de rare et de très beau au cinéma.
Mais Mother ! est un véritable foutoir à interprétation : Le film nous livre énormément d’idéologies en très peu de temps, surtout pour la deuxième partie du film, il arrive un stade où on ne sait plus trop quoi penser durant certaines séquences, et même si vous avez une interprétation pour certains événements, d’autres éléments viendront s’ajouter pour chambouler toutes vos idées (positivement comme négativement).
Il faut le rappeler, le long-métrage relate à la base l’irruption d’un individu dans la maison d’un couple, et le sentiment « d’invasion personnelle » de Jennifer Lawrence, donc une trame réaliste. Sauf qu’au fur et à mesure, l’histoire dérive de plus en plus et atteint un statut « abstrait ». Le spectateur, tout comme le personnage de Jennifer se laisse porter par les événements rocambolesques.
Il y a réellement un crescendo très (trop) violent, qui bouscule la narration, et rend l’histoire indescriptible pour la majorité des spectateurs, alors certes, certaines personnes, beaucoup plus enclin à accepter Mother ! sortiront de salle ravies, subjuguées par le film.
Mais la majorité, choquée par le grand écart du long-métrage sera soit mitigée, soit déçue, et va trouver que le film est une infamie sans nom.
Dans les deux cas, ces réactions sont totalement compréhensibles, Mother ! ne prend pas du tout le spectateur par la main, en soit c’est une riche idée, mais à l’exécution, on a l’impression que le film se perd un peu, tant par toutes les interprétations possibles que par le changement soudain de « réalisme ».

À noter aussi certains moments assez creux vers le milieu du film.
Dommage, car pour le début, le décollage était réussi. Même si Mother ! prend vraiment son temps, les interactions entre les personnages sont savoureuses et l’ambiance est très bonne. Malheureusement, l’absence de situation intéressante vers le milieu aplanit le long-métrage, et accentue l’effet de désarroi et le choc lors de la chute, car oui, avec Mother ! l’atterrissage est mouvementé.




VERY GOOD TRIP


Vous voyez, Mother ! c’est le genre de film où, pour beaucoup de personnes, en sortant de la salle, vous ne savez si vous aimé ou non.
Ce genre de film, où à certains passages, vous ne savez pas si vous devez rire ou pleurer.
Ce genre de film où pour encore beaucoup de personnes, vous passez une bonne heure sur internet par la suite, pour comprendre le pourquoi du comment. 

Mais au final, Mother ! est beaucoup plus qu’un film, c’est une expérience visuelle, auditive et surtout cérébrale.
Le long-métrage reste très plaisant, malgré la confusion à certains moments, causée par les multiples interprétations possibles, par le rythme bâtard vers le milieu et surtout par le changement radical du style. Mais après tout, c’est peut-être intentionnel de la part de Darren Aronofsky d’induire son spectateur dans la confusion.
Si vous êtes curieux et que vous voulez voir quelque chose de nouveau, que l’interprétation libre ne vous fait pas peur et surtout que vous avez un esprit ouvert, alors foncez voir Mother ! mais ne vous faites pas d’illusion, le film ne vous prend pas au berceau.



Critique écrite par Kyliann Mary


Vous aimerez peut-être

Synopsis  Un couple voit sa relation remise en question par l'arrivée d'invités imprévus, perturbant leur tranquillité.   ...

Aucun commentaire :