[Test] PaRappa The Rapper Remastered - GeekMPT: Blog Jeux Video, Cinéma, Séries TV, Loisirs et Bons Plans

/
0 Commentaires

20 ans après sa sortie sur PS1, et s’imposant comme un véritable ovni dans les catégories des jeux de rythme, ce remaster de PaRappa The Rapper intervient dans un tout autre contexte, où l’interactivité n’est plus une nouveauté, et devra séduire un tout nouveau public peu habitué aux jeux de ce genre. Une reconquête ou une déception ? Réponse dans ce test.

Un concept simpl(ist)e

Au premier abord le jeu paraît enfantin, avec une histoire fun et amusante. Lorsque celui-ci démarre, deux possibilités : les connaisseurs auront cet agréable effet nostalgique de « déjà-vu » avec un « gameplay » (on y reviendra plus tard) qu’ils connaissent bien; les néophytes en revanche, se verront lâchés dans une cinématique sans contexte, et une première « leçon » distillée par un maître kung-fu. Si la transition est logique, on parle alors de deux jeunes qui agressent PaRappa et ses amis dans un fast-food. On atterrit sur un tatami et un mini-jeu s’enclenche : le maître kung fu effectue des mouvements correspondant à des touches, et nous devons simplement répéter ces gestes par la suite, en rythme évidemment. Après avoir passé le test avec succès, une nouvelle cinématique s’enclenche, elle-même amenant à une autre leçon, et ainsi de suite. Si l’ambiance est plutôt sympa, les musiques entêtantes et le rythme soutenu, il n'en demeure pas moins que le jeu est répétitif, et sans véritable fond.


Du gameplay, mais pas trop

Après quelques minutes, le joueur n’arrivera plus à définir son ressenti sur ce gameplay très particulier. Entre frustration et lassitude. Frustration d’abord, car il faut le dire, le jeu n’en fait qu’à sa tête. Les deux premiers niveaux sont d’une simplicité enfantine, vous pouvez d’ailleurs vous permettre de poser la manette et passer à la cinématique suivante. Les quatre suivants sont d’une difficulté croissante, et encore, c’est un euphémisme. Arrivé au 3ème jeu musical il faut se réadapter : vous gagnerez uniquement si votre interaction est quelques millièmes de secondes avant les touches indiquées, et on vous garantit : c’est extrêmement désagréable à l’oreille. Ensuite, y a-t-il vraiment besoin d’expliquer le sentiment de lassitude ? 6 mini-jeux, des cinématiques exprimant l’envie de PaRappa de séduire son amie (c’est d’ailleurs là tout l’intérêt du jeu), et ces mêmes cinématiques d'une horrible qualité, complètement inadaptées à nos téléviseurs actuels. On vous passera aussi le manque de cohérence entre ces cinématiques, et un univers qui n'est jamais introduit.


Pas un pour rattraper l’autre

Si le jeu est d’une durée famélique, pouvant être terminé en une trentaine de minutes, on aurait alors souhaité au moins un beau packaging, funky et dans l’esprit du jeu. Il en est rien, aucun contenu additionnel, un menu pauvre, sans même la possibilité d’écouter, à minima, les musiques présentes dans les mini jeux. PaRappa The Rapper Remastered est donc plus une réadaptation HD qu’un remaster. N’apportant aucune nouveauté à un jeu apparu il y a 20 ans, les développeurs ce sont mis en porte à faux auprès des gamers nostalgiques sans pour autant séduire les nouveaux.


LES ➕

    ✔️️ Un univers funky agréable
    ✔️️ Des musiques sympathiques
    ✔️️ Amusant

LES ➖

    ❌ Cinématiques DÉGUEULASSES
    ❌ Un calibrage raté…
    ❌ …et donc un jeu plus tactique que rythmique
    ❌ Zéro nouveauté !


Note
8/20




Test écrit par David W.


Vous aimerez peut-être

20 ans après sa sortie sur PS1, et s’imposant comme un véritable ovni dans les catégories des jeux de rythme, ce remaster de PaRappa ...

Aucun commentaire :