Synopsis
Dans un futur proche, une cyborg faisant partie d’une section d’élite anti-criminelle doit faire face à une dangereuse menace : Un individu pouvant pirater et contrôler les esprits.







LE FANTÔME DANS LA CARAPACE

Ghost in the Shell a fait beaucoup parler de lui, mais qu’est-ce donc que ce film ? d’où ça vient ?
Les personnes s’intéressant quelque peu à l’animation japonaise pourront vous le dire : Ghost in the Shell est à la base un manga dont l’auteur est Masamune Shirow, qui est aussi le créateur d’Applesseed.
Ghost in the Shell le manga est sorti en 1989 et fut par la suite adapté en animé en 1995, il est considéré pour beaucoup comme culte.
Autant vous dire qu’à l’époque c’était quasiment le début des films d’animations Japonais, avec entre autres Akira, sorti en 1988, qui est tout aussi culte d’ailleurs.

Mais comment diable un film d’animation japonais peut-il être culte ? Voilà une question type qu’une personne légèrement obtuse pourrait vous poser.
À cela vous pouvez répondre simplement que le Ghost in the Shell de 1995 est culte car tout d’abord, il fait partie des précurseurs du genre « cyberpunk », un courant alternatif à la science-fiction.
De plus, ce film d’animation est à la fois divertissant, à la fois intelligent, avec une belle profondeur dans son scénario, et des thèmes très avant-gardiste pour son époque, tel que le transhumanisme entre autres.

Donc oui, ne pas regarder un film d’animation, justement car c’est de l’animation, et bien c’est une mauvaise excuse.
Certains animés méritent amplement le détour, Ghost in the Shell en fait partie, et la Paramount l’a bien compris.
Et voilà que la franchise japonaise est adaptée aux États-Unis, mais est-ce que cette adaptation est aussi incroyable que l’œuvre originale ?




GHOST RUNNER

Il n’y a pas à dire, Ghost in the Shell de Rupert Sanders (Blanche-Neige et le chasseur) a de la gueule, esthétiquement c’est très beau, l’univers du manga est très bien retranscrit, avec des ajouts saisissant.
Il y aussi un petit côté Blade Runner dans le film et ça c’est sympathique.

Le cadrage est assez léché, très symétrique, certainement pour accentuer l’aspect rigide de cette société futuriste, car robotique.
De plus, il y a vraiment des plans jolis, même si la plupart sont quasiment copiés de l’animé original, cela reste plaisant de voir certaines scènes retranscrites en film.


D’ailleurs, le film ne fait pas que retranscrire l’animé de base, il y a une volonté de bien faire en essayant de prendre divers embranchements scénaristiques, afin de ne pas non plus plagier le Ghost in the Shell de 1995.
L’américanisation de ce film est présente, mais c’est justifié scénaristiquement, donc le white bashing n’a pas lieu d’être.
Malheureusement, si l’esthétique est belle, pour le fond c’est autre chose…

  

COQUILLE VIDE

Ce qui est vraiment rageant dans ce film, c’est de savoir que l’œuvre originale aborde tellement de thème varié : La guerre, le transhumanisme, la politique… et pour ce film, toute la profondeur est amputée pour céder place à des scènes d’actions, certes bien réalisées, mais trop classiques, sans réel moment épique.
L’essence de l’œuvre originale est sabotée, ce qui est profondément dommage tant il y avait à faire avec ce film.

De plus, même si l’histoire se veut originale, elle est décevante, totalement prévisible de A à Z.
Cela n’améliore pas l’intérêt du film.

Quant aux acteurs, ils sont plutôt sobres mais efficace, l’interprétation du major par Scarlett Johansson (Lost in Translation, Under The Skin) est convaincante, mais plus de nuance dans son rôle aurait été appréciable, il est vrai que Scarlett incarne plus un Terminator sexy qu’autre chose…

La musique reste sympathique, mais elle n'est pas assez prononcée, trop discrète, ce qui est dommage, surtout lorsque l'on sait que Clint Mansell (Requiem for a Dream, Moon) est le compositeur (avec Lorne Balfe).
Bref, en sortant de la salle, il y a une impression de vide, d’accord c’est un bon divertissement, et ? C’est tout ?

GHOST

Ghost in the Shell est un honnête divertissement, mais totalement en dessous par rapport à l’œuvre originale, cette dernière se veut tout autant divertissante qu’intelligente, et c’est ce qui fait son charme.
Bien entendu, il est plaisant de voir un film cyberpunk avec une esthétique très jolie, mais cela ne sauve pas le film pour autant, l'absence de fond est trop important.

 Critique écrite par Kyliann Mary

Synopsis Dans un futur proche, une cyborg faisant partie d’une section d’élite anti-criminelle doit faire face à une dangereuse menac...


20 ans après sa sortie sur PS1, et s’imposant comme un véritable ovni dans les catégories des jeux de rythme, ce remaster de PaRappa The Rapper intervient dans un tout autre contexte, où l’interactivité n’est plus une nouveauté, et devra séduire un tout nouveau public peu habitué aux jeux de ce genre. Une reconquête ou une déception ? Réponse dans ce test.

Un concept simpl(ist)e

Au premier abord le jeu paraît enfantin, avec une histoire fun et amusante. Lorsque celui-ci démarre, deux possibilités : les connaisseurs auront cet agréable effet nostalgique de « déjà-vu » avec un « gameplay » (on y reviendra plus tard) qu’ils connaissent bien; les néophytes en revanche, se verront lâchés dans une cinématique sans contexte, et une première « leçon » distillée par un maître kung-fu. Si la transition est logique, on parle alors de deux jeunes qui agressent PaRappa et ses amis dans un fast-food. On atterrit sur un tatami et un mini-jeu s’enclenche : le maître kung fu effectue des mouvements correspondant à des touches, et nous devons simplement répéter ces gestes par la suite, en rythme évidemment. Après avoir passé le test avec succès, une nouvelle cinématique s’enclenche, elle-même amenant à une autre leçon, et ainsi de suite. Si l’ambiance est plutôt sympa, les musiques entêtantes et le rythme soutenu, il n'en demeure pas moins que le jeu est répétitif, et sans véritable fond.


Du gameplay, mais pas trop

Après quelques minutes, le joueur n’arrivera plus à définir son ressenti sur ce gameplay très particulier. Entre frustration et lassitude. Frustration d’abord, car il faut le dire, le jeu n’en fait qu’à sa tête. Les deux premiers niveaux sont d’une simplicité enfantine, vous pouvez d’ailleurs vous permettre de poser la manette et passer à la cinématique suivante. Les quatre suivants sont d’une difficulté croissante, et encore, c’est un euphémisme. Arrivé au 3ème jeu musical il faut se réadapter : vous gagnerez uniquement si votre interaction est quelques millièmes de secondes avant les touches indiquées, et on vous garantit : c’est extrêmement désagréable à l’oreille. Ensuite, y a-t-il vraiment besoin d’expliquer le sentiment de lassitude ? 6 mini-jeux, des cinématiques exprimant l’envie de PaRappa de séduire son amie (c’est d’ailleurs là tout l’intérêt du jeu), et ces mêmes cinématiques d'une horrible qualité, complètement inadaptées à nos téléviseurs actuels. On vous passera aussi le manque de cohérence entre ces cinématiques, et un univers qui n'est jamais introduit.


Pas un pour rattraper l’autre

Si le jeu est d’une durée famélique, pouvant être terminé en une trentaine de minutes, on aurait alors souhaité au moins un beau packaging, funky et dans l’esprit du jeu. Il en est rien, aucun contenu additionnel, un menu pauvre, sans même la possibilité d’écouter, à minima, les musiques présentes dans les mini jeux. PaRappa The Rapper Remastered est donc plus une réadaptation HD qu’un remaster. N’apportant aucune nouveauté à un jeu apparu il y a 20 ans, les développeurs ce sont mis en porte à faux auprès des gamers nostalgiques sans pour autant séduire les nouveaux.


LES ➕

    ✔️️ Un univers funky agréable
    ✔️️ Des musiques sympathiques
    ✔️️ Amusant

LES ➖

    ❌ Cinématiques DÉGUEULASSES
    ❌ Un calibrage raté…
    ❌ …et donc un jeu plus tactique que rythmique
    ❌ Zéro nouveauté !


Note
8/20




Test écrit par David W.

20 ans après sa sortie sur PS1, et s’imposant comme un véritable ovni dans les catégories des jeux de rythme, ce remaster de PaRappa ...

A peine annoncé que des images de Call of Duty : World War 2 viennent d'être leakées depuis le site officiel. Celles-ci sont malheureusement en basse résolution mais c'est déjà un bon début pour se faire une idée du jeu et cela nous permettra de patienter jusqu'à mercredi prochain pour sa présentation officielle.


A peine annoncé que des images de Call of Duty : World War 2 viennent d'être leakées depuis le site officiel . Celles-ci sont malhe...


Les rumeurs du mois dernier étaient donc vraies ! Le prochain Call of Duty reviendra bien aux sources et se déroulera à l'époque de la Seconde Guerre Mondiale.

Call of Duty : World War 2 sera dévoilé mercredi prochain, le 26 avril. Celui-ci sera développé par Sledgehammer Games, les développeurs derrière Modern Warfare 3 (co-développé avec Infinity Ward) et surtout Advanced Warfare, l'épisode qui a introduit le gameplay à l'exo-combi que l'on connait tous désormais.

Les rumeurs du mois dernier étaient donc vraies ! Le prochain Call of Duty reviendra bien aux sources et se déroulera à l'époque de ...


Il est là !

Outlast 2 est sans doute le jeu que j'attends le plus depuis ces dernières années (depuis que j'ai fini le premier opus en 2013 quoi) et il ne reste plus que quelques jours pour le voir enfin débarquer chez moi et j'espère chez vous, si vous êtes adeptes des jeux d'horreur bien évidemment ! En effet, le premier était une grosse tuerie et a même, je pense, révolutionné le genre. On le voit d'ailleurs aujourd'hui avec un grand nom des survival-horror, Resident Evil, qui s'est fortement inspiré de ce jeu pour son septième opus, aussi bien dans son gameplay que dans sa mise en scène.

Bref, voici donc le trailer de lancement d'Outlast 2 qui débarquera le 25 avril sur Xbox One, Playstation 4 et PC :

Il est là ! Outlast 2 est sans doute le jeu que j'attends le plus depuis ces dernières années (depuis que j'ai fini le premier...

Enfin une vraie baisse de prix pour Dead Rising 4 sur Xbox One ! Ca se passe du côté de nos amis anglais, sur le site Base. Le jeu est affiché à 24,02€ avec des frais de ports à 1,54€ (donc même pas 26€ le tout).

Évidemment n'ayez crainte, si la jaquette sera en anglais, le jeu lui est bien en français !

Cliquez ici pour acheter

Enfin une vraie baisse de prix pour Dead Rising 4 sur Xbox One ! Ca se passe du côté de nos amis anglais, sur le site Base . Le jeu est...


Rockstar
vient d'annoncer un tout nouveau mode à venir dans GTA Online et celui-ci risque de faire de l'ombre au jeu Micro Machines prévu en juin (et dont je vous ai parlé ce matin).

Tiny Racers (le nom du mode) proposera en effet aux joueurs de prendre part à des courses filmées par une caméra placée au-dessus de l'action, donnant une impression de jouer avec des voitures miniatures. Il sera également possible d'utiliser des armes et des objets afin de gêner ou carrément éliminer vos adversaires.

Grand Theft Auto Online Tiny Racers débarquera le 25 avril prochain sur les versions Xbox One, Playstation 4 et PC de GTA V.

Rockstar vient d'annoncer un tout nouveau mode à venir dans GTA Online et celui-ci risque de faire de l'ombre au jeu Micro Machi...


Un « Easter Egg » est le nom donné à une fonctions cachée laissée volontairement par les développeurs au sein d'un programme informatique. De nos jours, les Easter Eggs sont omniprésents dans le monde des jeux vidéo. Le plus souvent à caractère comique, certains sont loin de faire sourire les joueurs qui les découvre. Voici donc le top 5 des Easter Eggs les plus flippants dans les jeux vidéo !

5. 1,2,3 Mannequins (Call of Duty : Black Ops 3, 2015)

A la cinquième place on retrouve un Easter Egg assez récent : celui des mannequins de Nuketown 2065 dans Black Ops 3. S'il existe une première version assez fun de cet Easter Egg (qui transforme les mannequins en zombies), la seconde est beaucoup plus "dérangeante".
Si vous détruisez les bras de tous les mannequins de Nuketown 2065 en moins de deux minutes, à partir des épaules, ces derniers vont s'animer d'une façon glauque que je vous laisse découvrir dans la vidéo ci-dessous (début à 1:57) :


4. Le fantôme tueur (Hitman : Contracts, 2004)

Qui aurait cru que l'Agent 47 serait dans le classement ? Les jeux Hitman se veulent en effet réalistes et pourtant Hitman : Contracts est bien là, à la quatrième place !
C'est dans la septième mission du jeu que tout se passe. Celle-ci se déroule dans un hôtel. L'objectif est simple, tuez deux cibles, récupérer une bombe et s'enfuir. Rien de surnaturel dans tout ça. Pourtant une histoire bien glauque se trame dans le bâtiment. En fouillant un peu, vous tomberez une porte avec un panneau indiquant que celle-ci est fermée, comme si on voulait nous cacher quelque chose. Après une petite manipulation, il est possible de forcer la serrure et découvrir une partie cachée de l’hôtel, assez lugubre. En fouillant les chambres, vous découvrez que quelqu'un vous observe...(à partir de 0:55).


3. Del Lago (Resident Evil 4, 2005)

La troisième place revient à Resident Evil 4 et à son Easter Egg du monstre du lac.
L'un des jeux les plus appréciés des joueurs propose en effet une petite scène assez flippante. Avant d'aller combattre le premier boss du jeu, Del Lago, tirez simplement quelques balles dans l'eau pour voir le monstre des fonds marins vous dévorer. Rapide mais efficace !


2. Le Lapin Rose (Silent Hill 4, 2004)

Quasiment à égalité avec le premier, l'Easter Egg du Lapin Rose de Silent Hill 4 est sans aucun doute l'un des plus flippants du monde des jeux vidéo.
C'est dans l'appartement du héros que tout se passe. Dans celui-ci, on peut observer notre voisine à travers un trou. Rien de bien intéressant puisque la demoiselle est soit au téléphone, soit en train de lire ou dormir. Dommage pour ceux qui voulaient se rincer l’œil. Bref, on remarquera qu'à chacune de nos observations, un étrange lapin rose est assis sur son lit. Si on pense qu'il s'agit d'une simple peluche, notre curiosité va vite être récompensé par une belle frayeur !


1. Le monstre de la Krypte (Mortal Kombat 9, 2011)

Le trophée de l'Easter Egg le plus flippant revient à celui du monstre de la Krypte dans Mortal Kombat 9, sorti en 2011 sur Xbox 360 et Playstation 3.
La Krypte est en quelque sorte le "magasin" de Mortal Kombat. C'est dans ce mode que l'on peut débloquer tout un tas de contenu en dépensant son argent durement gagné dans les autres modes de jeu. Jusque-là rien d'anormal. Mais sachez que c'est dans ce mode où de nombreux joueurs ont eu la peur de leur vie !
En effet, en parcourant les différents articles du magasin, un jumpscare peut survenir à n'importe quel moment et vous faire bondir de votre siège (visible à partir de 0:40).

Un « Easter Egg » est le nom donné à une fonctions cachée laissée volontairement par les développeurs au sein d'un programme inf...


Plus qu'une petite semaine avant la sortie de Mario Kart 8 sur Nintendo Switch. Plus qu'un simple portage, Nintendo vous propose de découvrir les nouveautés apportés au titre qui, on le rappelle, est sorti sur Wii U en mai 2014.

Mario Kart 8 Deluxe sera disponible le 28 avril.

Plus qu'une petite semaine avant la sortie de Mario Kart 8 sur Nintendo Switch . Plus qu'un simple portage, Nintendo vous prop...


Ce n'est certainement pas le jeu de l'année au niveau graphique, mais il pourrait bien l'être côté fun ! Micro Machines World Series se dévoile en effet aujourd'hui à travers une toute première vidéo de gameplay, et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il à l'air extrêmement jouissif.

En plus des modes de course classiques (Course et Élimination), ce nouvel opus de Micro Machines introduit le mode Bataille et permet jusqu’à 12 joueurs de combattre dans la même arène lors d'intenses parties multijoueur de capture de drapeaux, de territoires ou encore de match à mort par équipe en 6vs6. Ces modes de jeu se déroulent dans pas moins de 15 arènes de combat interactives comme le Laser Lab, Buzzsaw Battle ou encore le plateau de jeu des Hippos Gloutons.

Micro Machines World Series sera disponible le 23 juin 2017 sur PS4, Xbox One et PC.

Ce n'est certainement pas le jeu de l'année au niveau graphique, mais il pourrait bien l'être côté fun ! Micro Machines Worl...


Cloak & Dagger
(La Cape et l’Épée en français) sont deux personnages de fiction appartenant à l'univers de Marvel Comics et dont l'adaptation en série télé arrivera l'année prochaine. Voici les premières images :

Synopsis : « Tandy Bowen et Tyrone Johnson, deux adolescents amoureux et originaires de milieux différents, acquirent des supers-pouvoirs. Ils vont réaliser que leurs pouvoirs fonctionnent mieux quand ils sont deux et vont former un duo. Mais leurs monde déjà assez compliqué va vite le devenir encore plus. »
Bien qu'on ai du mal à le deviner dans la bande-annonce, les pouvoirs des deux personnages sont pourtant visibles : la Cape à le pouvoir de téléportation (et la capacité de créer un portail vers une dimension noire avec sa cape), l'Epée, elle, peut créer des lames de lumière avec ses doigts.

La série sera diffusé sur la chaine américaine Freeform (le nouveau nom de ABC Family) en 2018. La première saison sera composée de 10 épisodes.

Cloak & Dagger ( La Cape et l’Épée en français) sont deux personnages de fiction appartenant à l'univers de Marvel Comics et d...


Le dicton "il n'y a pas de petites économies" prend tout son sens avec ce bon plan puisque l'économie réalisée est vraiment minime ! En effet, Amazon propose en ce moment une réduction sur l'abonnement de 12 mois au EA Access sur Xbox One. Le prix passe ainsi de 24,99€ à...22,49€ 😅


N'hésitez donc pas à franchir le cap et à vous abonner à ce service formidable qui, petit rappel, vous permet d'accéder à l'ensemble des jeux EA sur Xbox One. Il y actuellement 46 jeux disponibles (dont le dernier Need for Speed, Plants vs. Zombies Garden Warfare 1 & 2, Battlefield 4 et Hardline...) et le prochain à intégrer le catalogue sera FIFA 17, le 21 avril prochain !

Cliquez ici pour acheter

Le dicton "il n'y a pas de petites économies" prend tout son sens avec ce bon plan puisque l'économie réalisée est vra...


Stoppez tout, le premier teaser de Star Wars : Les Derniers Jedi (ou The Last Jedi en VO) est en ligne !!!

Le 13 décembre au cinéma !


Stoppez tout, le premier teaser de Star Wars : Les Derniers Jedi (ou The Last Jedi en VO) est en ligne !!! Le 13 décembre au cinéma ! ...


Depuis son annonce, un nouvel héro (ou vilain) est présenté régulièrement sur la chaine Youtube d'Injustice 2. Si je n'ai pas pris le temps de consacré un article pour tous ceux qui ont été présentés jusqu'à ce jour, je me permets de le faire pour The Flash, mon héros préféré de l'univers DC Comics !

Dans ce second opus, le héros troque son armure métallique contre une combinaison plus "moulante" et correspond beaucoup plus au Flash des comics qu'à celui que l'on pourra voir dans le prochain film de la Justice League.

Injustice 2 est prévu pour le 16 mai 2017 sur Xbox One et PlayStation 4.

Depuis son annonce, un nouvel héro (ou vilain) est présenté régulièrement sur la chaine Youtube d' Injustice 2 . Si je n'ai pas...