/
0 Commentaires

Assassin's Creed Syndicate est le second épisode de la saga Assassin's Creed sur consoles nouvelle génération. Le premier, Unity, avait déçu une majorité de joueurs suite à de nombreux bugs et à une histoire quasiment absente. Syndicate va t-il suivre la même voie ou va t-il justement corriger tout cela ? La réponse dans ce test.

Alors on ne va pas se mentir, je n'attendais vraiment pas ce nouvel opus suite à ma déception avec Assassin's Creed Unity, mais étant un grand fan de la saga je n'ai pas pu résister à l'envie de m'acheter le jeu et là aussi je ne vais pas vous mentir, c'est une tuerie !

Première nouveauté dans ce Syndicate, nous n'incarnons plus un mais deux Assassins : Jacob et Evie Frye. Oui, il s'agit là d'un frère et d'une sœur jumeaux avec lesquels nous pouvons switcher à tout moment. Et cette fois-ci nous sommes directement plongé dans l'aventure car, au début de celle-ci, nous sommes déjà des Assassins confirmés. En effet, plus besoin de commencer le premier quart du jeu à faire des missions de simple "civil", à se dégoter des armes, une tenue et autres babioles, ici nous possédons déjà une grand partie de l'arsenal des Assassins et c'est tant mieux !


Seconde grosse nouveauté majeure du jeu, qui se situe cette fois-ci sur le gameplay : le grappin. Après une bonne heure de jeu nous obtenons donc le grappin qui apporte un gros vent de fraicheur au jeu puisque d'une simple pression sur un bouton nous pouvons grimper la totalité d'un bâtiment en une fraction de secondes ! Certes, on perd un peu le charme de la série qui est d'escalader un peu toutes les habitations de la map, mais d'un autre on progresse. Oui monsieur, plus les opus sortent, plus nous avançons dans les époques et il est normal de voir de nouvelle manière d'escalader comme il est normal d'avoir de nouvelles armes tels que des pistolets ou même des poings américains (qui se bat avec une épée en 2015 sérieux ?).


Aaah oui les poings américains, je ne vous en ai pas déjà parlé ? Et bien il s'agit là aussi d'une autre nouveauté du jeu avec également la canne-épée et le kukri qui sont les 3 armes principales du jeu, chacune possédant sa propre palette de coup. On peut aussi conduire des petites voitures à chevaux dans le jeu (des charrettes ou des carrioles, appelez ça comme vous le voulez), mais je ne vais pas passer des heures à énumérer toutes les nouveautés du jeu, sachez juste qu'il y en a énormément.


On va maintenant parler du scénario qui est, à ma grande surprise, beaucoup plus travaillé que sur Unity. Si l'aventure du passé est toujours aussi classique avec une grosse partie sur les meurtres des Templiers et sur la quête de l'objet des Précurseurs, elle se révèle néanmoins très intéressante de par le background, le jeu se déroulant à Londres pendant l'époque Victorienne (marquée par l'apogée de la révolution industrielle britannique) mais aussi par des personnages attachants. Contrairement au fade Arno Victor Dorian, nos jumeaux Frye sont plutôt charismatiques : Jacob est un petit blagueur, un bagarreur, qui ne réfléchit pas avant d'agir; Evie, elle, est plus méthodique, plus discrète, plus dans l'esprit "Assassin". Cette différence, qui s'exprimera notamment lors de scènes plutôt drôles, permet à chacun d'avoir sa propre personnalité, ce qui permet au joueur de s'y attacher. De plus, cela se ressentira également dans le gameplay puisque les missions de Jacob seront concentrées sur le combat contre les Templiers quand celles d'Evie seront axées sur la quête du Suaire d'Eden (qui est le nouvel objet des Précurseurs à récupérer).
Quant à l'aventure du présent elle se résume encore une fois à de simples cinématiques...


Concernant la durée de vie elle est assez correcte. Comptez sur une douzaine d'heures pour terminer l'histoire principale qui possède quelques passages corsées par moment (notamment si vous n'avez pas amélioré votre personnage). Bien évidemment pour les 100%, Assassin's Creed oblige, il vous faudra un bon 30 heures de jeu pour finir toutes les quêtes secondaires, ouvrir tous les coffres, récupérer les bugs hélix etc. Un gros coup de cœur pour la Faille dans l'Animus qui peut être considérer comme un petit DLC à part et qui apporte énormément à l'histoire au passage !

Enfin pour ce qui est de la bande-son c'est surement le gros point faible du jeu puisqu'elle est quasiment inexistante ! Soit je n'ai pas mit le son de ma télé assez fort, soit il n'y à vraiment pas de musiques, ou en tout cas très peu. Je me rappelle l'époque Ezio, en Italie, où chaque balade en ville était un voyage grâce à de très belles musiques d'ambiance mais alors dans Syndicate c'est le silence total ! Cependant les quelques musiques que j'ai pu entendre sont très jolies, notamment celle lors des Libérations d'Enfants que j'adore.


Conclusion : Assassin's Creed Syndicate est bel et bien l'épisode que l'on attendait pour cette nouvelle génération de console. Techniquement au point, graphiquement très beau et scénaristiquement intéressant, il parvient à faire oublier le mal-aimé Unity sans trop de mal. Les développeurs ont réussi à apporter un nouveau souffle à la saga avec notamment l'ajout du grappin (dont on aura du mal à se passer désormais) mais aussi de nouvelles armes qui rendent les combats très dynamiques. On notera cependant la discrétion des musiques en mode "libre" ainsi que les phases du présent qui ne sont toujours pas jouables, ce qui est dommage...



  • Bonne durée de vie
  • Graphiquement très beau
  • Le grappin
  • Les combats supers dynamiques
  • Les deux types de gameplay/missions : Bourrin pour Jacob et Discret pour Evie
  • Londres tout simplement
  • Des tonnes et des tonnes d'objets à collecter
  • La Faille dans l'Animus (tout simplement WTF!)
  • Les personnalités historiques (Charles Dickens, Karl Marx...)


  • Les phases dans le présent non jouables
  • Musiques trop discrètes
  • Les Guerre de Bandes trop courtes et pas assez épiques
  • Le repère ferroviaire qui est une bonne idée mais inexploitée
  • Libération des quartiers redondante


17/20


Vous aimerez peut-être

Assassin's Creed Syndicate est le second épisode de la saga Assassin's Creed sur consoles...

Aucun commentaire :