/
0 Commentaires

Sixième édition pour la Paris Games Week et sixième fois que j'ai la chance de m'y rendre (pas trop dur quand on habite Paris) afin de tester tous les prochains jeux-vidéo en avant-première. Je vais, à travers cet article, vous livrer mes impressions très rapides les jeux que j'ai pu prendre en mains et, bien évidemment, je donnerai mes impressions générales sur le salon. C'est parti !

_____________________________________

Call of Duty: Black Ops III
Impossible de louper ce stand puisque c'est (pour la énième fois) celui qui possède la plus grande file d'attente du salon (de 2 à 3h d'attente). Cependant, cette année l'attente n'en valait pas vraiment la chandelle, puisque le jeu a eu sa bêta multijoueur au mois d'aout dernier et, c'est justement à ce mode qu'Activision nous proposait de jouer... Moi qui m'attendait à tester le mode Zombies qui, sois-disant, sera plus important dans cet opus, j'ai été déçu.
Du coup, j'ai simplement fait une partie multi avec d'autres joueurs dans le mode Élimination Confirmée et cette dernière s'est d'ailleurs finie en défaite. Rien à signaler par rapport à la bêta, si ce n'est que TOUT était débloqué au niveau des armes, atouts, spécialistes etc.

Rise of Tomb Raider
Surement LE meilleur jeu du salon ! Sur son stand Xbox, Microsoft proposait la mission "Prophet's Tomb", qui n'est autre que la démo jouable dévoilée durant la Gamescom 2015. Je vous propose d'ailleurs de la regarder sur Youtube, cela vaudra beaucoup plus que de simples mots. Je peux néanmoins vous dire que le jeu est graphiquement magnifique, que le gameplay est quasiment le même que l'épisode précédent et que scénaristiquement il à l'air d'envoyer du lourd puisqu'en seulement 10min (durée de la démo) j'étais complétement dans l'histoire et je me suis senti frustré de ne pas pouvoir continuer l'aventure. Bref, heureusement que le jeu sort très bientôt !


Cupehead

Alors pour ce jeu c'est particulier. D'un côté c'est un gros coup de cœur et d'un autre c'est une grosse déception. Graphiquement il est superbe, ce petit côté dessin animé des années 30 lui donne une véritable identité, niveau gameplay c'est du classique pour un jeu de plateforme (il m'a fait pensé à Metal Slug pour tout vous dire) mais alors le fait de n'avoir que des combats contre des boss c'est juste DÉBILE ! Quel est l'intérêt bordel ? Ce jeu mérite une histoire, avec des niveaux classiques (qui au pire se terminent avec un combat de boss) ! Je ne sais pas, mais à quoi bon créer un héros et un univers au style si unique si derrière on ne propose pas d'aventure ? Donc oui, c'est une très belle exclusivité, mais j'espère simplement qu'elle sera vendue à petit prix car honnêtement on sent vraiment qu'il manque un "truc"...


Let's Sing 2016 : Hits Français

J'adore chanter c'est donc avec plaisir que je me suis rendu sur le stand de Voxler pour tester ce jeu. Quand on arrive c'est la surprise : nous devons jouer dans des petits studios d'enregistrement. L'immersion est donc totale puisque à peine rentrer dans celui-ci que je me suis senti un peu comme un artiste venant enregistrer son prochain album. Bien évidemment on ne juge pas ce genre de jeu pour ses graphismes ou son gameplay mais plutôt sur sa tracklist. Elle est disponible ici mais en gros il y a du Kendji, du Louane, du Black M, du Maitre Gims etc. Et ça, c'est tout ce que j'aime !
J'ai donc commencé avec Andalouse de Kendji et j'ai littéralement explosé mon adversaire. La revanche sur Bella de Maitre Gims n'aura pas suffit puisque j'ai réitéré l'exploit en le battant de très loin. A noter que plusieurs modes de jeu sont disponibles, notamment un mode "Par Cœur" qui comme son nom l'indique vous demandera de connaitre les paroles de la chanson par cœur, mais aussi un mode à la manière de "N'oubliez pas les paroles" (le jeu télé avec Nagui) où des bouts de textes seront supprimés et feront appel à votre mémoire. Bref, le jeu est super entre amis, on s'éclate, on fait la fête et on rigole ! Je regrette juste l'absence d'une version Xbox One...


Anarcute
Sur le stand Xbox One il y avait pas mal de jeux indépendants mis en avant et j'ai donc commencé avec Anarcute, un jeu dont je n'avais jamais entendu parlé jusqu'à aujourd'hui. Alors le principe est très simple : vous incarnez un groupe de manifestants à la tête d'animaux qui vont devoir tout simplement foutre le bordel dans une petite map en attaquant les policiers et en détruisant le décor.
Développé par seulement 5 français, ce petit jeu m'a vraiment séduit par son aspect visuel particulier et son gameplay style "Pikmin". Chaque map du jeu représente une ville réelle (Paris, Tokyo...) et propose différents objectifs, comme capturer des drapeaux par exemple, en plus du fait de devoir détruire un maximum d'ennemis et de bâtiments. Le dernier niveau de la démo quant à lui proposait une approche totalement différente puisqu'il s'agissait d'infiltration ! Ici on contrôle un seul et unique personnage qui devra se frayer un chemin à travers la ville sans se faire repérer.
Ajoutez à tout cela un système de rang (pour le temps, le nombre d'ennemis tués etc.) et nous tenons là une petite pépite du programme id@Xbox. Sortie prévue pour début 2016.


SuperHot
Deuxième jeu indé et grosse tuerie ! SuperHot est un FPS très particulier puisque l'on jouera avec le temps. Je m'explique, si vous ne bougez pas, le temps est bloqué, mais si vous bougez, le temps commence à s'accélérer. Autant dire que c'est très particulier à jouer puisqu'il vous faudra parfois arrêter de bouger lorsqu'un balle arrive vers vous afin de peut-être éviter la mort.
Le jeu bénéficie de graphismes épurés (qui m'ont fait penser à Mirror's Edge) et à un gameplay "spécial" qui ravira les fans de « Matrix ». Les niveaux sont quant à eux très courts mais deviennent de plus en plus difficiles avec le temps. Un gros pouce en l'air pour le replay a vitesse normale qui nous est proposé une fois le niveau terminé; une manière de savourer pleinement nos enchainements, nos kills et nos esquives sans les ralentis.


The Solus Project
Alors ça c'est clairement LE jeu qui ne doit pas se jouer sur un salon puisque je n'ai strictement rien comprit sur le coup. Mais après quelques recherches j'ai pu voir qu'il s'agissait d'un jeu où l'on incarne "un astronaute échoué sur une planète du nom de Gliese-6143-C et qui devra explorer la planète tout en faisant attention à ses besoins basiques tels que la soif, la faim, la température du corps...". Quand j'avais la manette en mains, je n'avais strictement aucune indication de disponible, mon personnage était perdu au bord d'une plage, dans le noir total avec des objectifs de mission affichés. J'avais simplement un petit appareil m'indiquant la température de mon corps, les calories dépensées, ma vie et un paquet d'autres informations. Voilà, c'est tout ! Du coup je suis resté 5min, histoire d'explorer un peu la map, mais vu les circonstances cela ne m'a pas réellement motivé... Je ne peux donc pas dire que le jeu est nul, surtout que vu la description que j'ai faite plus haut il a l'air super, mais en tout cas là, je n'ai pas d'avis, si ce n'est qu'il est très joli graphiquement.


Mario & Luigi : Paper Jam Bros.
En voilà une très bonne idée de la part de Nintendo que de mélanger deux séries qui se ressemblent énormément; celle de Paper Mario et de Mario & Luigi. Du coup pour ce crossover pas de réels changements en terme de gameplay puisqu'il s'agit toujours d'un RPG avec des combats au tour par tour, un classique. Ce qui comptera le plus dans ce jeu c'est bien évidemment son scénario qui se devra d'être à la hauteur des autres épisodes de Mario & Luigi, mais vu l'affiche du jeu cela s'annonce plutôt bon. Petit bémol pour l'ajout de Paper Mario dans le duo qui, certes est génial, mais qui ajoute quand même un troisième personnage à contrôler, ce qui m'a énormément troublé lors des phases hors combats.


Hyrule Warriors Legends
Pas vraiment de choses à dire sur ce jeu puisqu'il s'agit du portage de la version Wii U de Hyrule Warriors mais avec quelques ajouts. J'ai d'ailleurs pu jouer avec un des nouveaux personnages de cette version, Tetra, et elle s'intègre parfaitement au jeu notamment grâce a son duo sabre/pistolet qui permet d'enchainer les kills avec classe. Graphiquement j'ai trouvé le jeu plus beau que sur console de salon, c'est peut-être le petit effet cel-shading qui fait ça mais en tout cas c'est super propre, je n'ai rien à dire.



The Legend of Zelda : Tri Force Heroes
Le jeu étant déjà sorti je n'ai pas eu l'envie de faire la queue pour y jouer. Cependant j'ai pu observer 3 joueurs en pleine partie pendant 10min et j'ai été agréablement surpris. Bien qu'on puisse y jouer seul, ce Zelda ne vaut la peine qu'en coopération car, dépourvu de scénario, il est "obligatoire" d'y jouer avec d'autres joueurs afin de prendre du plaisir à jouer. Si vous voulez plus d'informations n'hésitez pas à consulter les tests sur le net, moi je ne vais pas m'éterniser dessus.


Homefront Revolution
Surement LA grosse déception du salon pour moi. Alors déjà ce qui m'a choqué c'est que graphiquement il est dégueulasse, j'ai même vérifié après pour voir si le jeu n'était pas prévu sur PS3 et Xbox 360 parce qu'à ce niveau c'est une honte de le sortir sur les consoles actuelles... Mais bref, on dit souvent que les graphismes ne font pas tout alors est-ce que niveau gameplay on est mieux ? Bah pas du tout, c'est complètement pourrave ! C'est mou, quand on court on va vraiment à deux de tension, les armes font "vieilles", on est souvent en galère de munitions etc. Nan franchement ce jeu fait ultra "vieillot". De plus il n'y avait aucunes explications avant de commencer à jouer; une fois la manette en main j'étais livré à moi même face à un jeu en anglais (bon ça c'est pas le soucis), avec des alliés qui me demandent de me cacher afin d'éviter une patrouille et puis au final ça part en cacahuètes, donc petite séquence de gunfight et après...bah je ne savais pas quoi faire ! En fait, il s'agit d'un fps ouvert, du coup on peut choisir ses propres missions, se balader ou faire tout et n'importe quoi, mais là dans cette démo il n'y avait strictement rien à faire à part prendre le contrôle de territoires en piratant un ordinateur. Super intéressant...
J'espère vraiment que cette version ne représentait pas le jeu final car ça sent le futur bide de l'année 2016. Pourtant j'ai adoré Homefront premier du nom (contrairement à la plupart des joueurs), j'étais même niveau max en multi tellement j'y ai joué, et là c'est juste complètement différent, dommage.


The Division
Ubisoft oblige, le jeu n'est finalement pas aussi beau que dans les trailers, mais ça on s'y attendait n'est-ce pas ? Bref, a part cette petite déception, il s'agissait là d'une session multijoueurs en équipes de 3 dont le but est d'investir la Dark Zone (une zone hostile de Manhattan) afin d'extraire des données tout en faisant attention aux autres joueurs qui tentent d'interrompre l'extraction. C'était plutôt cool mais il y avait quand même pas mal de bug, donc je m'arrêterai ici dans ma "critique" puisque tout cela sera surement corrigé dans la version finale. Je précise néanmoins que mon attente envers le jeu n'a pas bougé après ce test et j'ai hâte qu'il sorte !


Uncharted 4
Opopop on se calme, il s'agissait seulement du mode multijoueur du jeu qui a été présenté en exclusivité mondiale lors du salon. Alors évidemment, Uncharted c'est avant tout le solo, mais si je devais donner un petit mot sur ce multi du quatrième épisode c'est que, bien évidemment, il ressemble beaucoup à celui de Uncharted 3 mais en beaucoup plus beau, beaucoup plus fluide et beaucoup plus dynamique. Je vais d'ailleurs m'expliquer sur ce dernier point; nous avons désormais la possibilité d'utiliser le grappin, ce qui rendra nos déplacements sur la map un peu plus rapides et qui permettra d'exécuter nos ennemis qui se trouve en bas. Autre point, il est possible d'acheter des armes et des équipements pendant les combat, une bonne manière de varier le gameplay pendant la partie. Enfin, la grosse nouveauté, c'est l'implantation des "pouvoirs" à débloquer au cours de la partie, un peu comme des killstreaks de COD, qui sont tout simplement dévastateurs. Dans la map testée j'ai débloqué un espèce de tombeau Maya qui s'occupait de tuer tous les ennemis aux alentours.
Bref, tout cela sent très bon mais moi ce que je veux, c'est du gameplay solo !


_____________________________________


On va finir ce petit dossier sur mon avis concernant le salon en général. Pour cette année 2015, les organisateurs ont vu les choses en grand puisqu'ils se sont installés dans le Pavillon 1 au Parc des expositions de la porte de Versailles, qui fait exactement 51 017 m² et c'était juste parfait. Les allées étaient très grandes et très espacées, ce qui a permit aux visiteurs de circuler correctement. Il y avait également la Paris Games Week Junior, au Pavillon 2.1, qui était également assez grande; idéal pour accueillir les familles.
Par contre, il reste encore un problème majeur : les files d'attentes ! Alors oui, je sais, on atteindra jamais les 1h de queue pour un jeu comme Call of Duty mais cette année c'était encore 3h30 (voire plus) d'attente, et ça je dis non ! Il faut que les exposants proposent plus de bornes de jeu, ou alors qu'ils limitent le temps des parties, notamment pour CoD justement où il s'agit d'une session multijoueur qui dure facile 10-15min. Heureusement pour moi, j'ai eu accès à la soirée presse afin de tester un max de jeux, mais quand j'y suis retourné le lendemain, j'ai juste voulu me suicider...

Au final le bilan est plutôt positif, autant sur les jeux que l'organisation comme je viens de le décrire, et j'espère simplement que l'édition 2016 sera tout aussi propre avec, si possible, quelques goodies en plus de la part des stands car, même si je ne l'ai pas souligné, il y en à toujours de moins en moins...


Vous aimerez peut-être

Sixième édition pour la Paris Games Week et sixième fois que j'ai la chance de m'y rendr...

Aucun commentaire :