/
0 Commentaires
Synopsis
La violence et la noirceur, le sergent Ralph Sarchie connaît bien. Flic dans le Bronx, il est chaque jour témoin du pire de la nature humaine. Ce qu’il endure a même fini par affecter sa relation avec sa femme, Jen, et leur petite fille, Christina. Pourtant, rien ne l’avait préparé à l’affaire que lui et son partenaire Butler vont découvrir. Dépassé, Sarchie va devoir s’allier à un prêtre renégat dont la foi a souvent vacillé, qui tente de le convaincre que les horribles événements qui se multiplient sont liés à des possessions démoniaques… Ensemble, le policier et le prêtre accumulent les preuves que le Mal est à l’œuvre, et Sarchie est forcé de remettre en cause tout ce en quoi il a toujours cru pour combattre les puissances occultes qui menacent la ville et sa famille…



Mon avis

Réalisé par Scott Derrickson qui nous avait fait le très bon et angoissant Sinister en 2012, j'attendais ce film avec impatience. En effet, les films d'horreurs sont de plus en plus pourris avec le temps et j'essaye de bien les choisir, notamment ceux traitant de l'exorcisme. Délivre-nous du mal à donc retenu mon attention car celui-ci se démarque des autres films du même genre. Pourquoi ? Car c'est la première fois que l'on suit un policier dans une affaire surnaturelle (enfin, d'après mes souvenirs) ! Oui oui, car normalement c'est toujours l'histoire d'un groupe d'amis qui part en forêt, l'un d'eux se fait posséder et tue tous les autres. Bref, ici on suit un mec normal dans une ville bien vivante. Comme quoi il ne faut pas forcément vivre dans la cambrousse pour se faire emmerder par des esprits.

Avant de commencer, le film nous indique via un petit message que tout ceci est inspiré d'une histoire vraie (personnellement j'y crois pas trop, un peu comme The Conjuring, mais tant que le film est bon je m'en fiche). Après ce petit "avertissement" censé nous faire flipper, le film démarre en Irak, en 2010. On voit alors une troupe de soldats américains à la poursuite de terroristes dans le désert en pleine nuit. Là je me suis dit "ok, je me suis trompé de film ou quoi ?". Et bien non, car direct après m'être posé cette question, 3 soldats qui ont survécu au combat rentrent dans une sorte de tombeau en espérant trouver le reste des terroristes qui ont fuit le champ de bataille. Et malheureusement pour eux, ils vont découvrir tout autre chose !

Pouuuf ! Après cette introduction d'environ 5min, nous faisons un bon dans le futur, en 2013, dans l'histoire du sergent Ralph Sarchie, flic dans le Bronx la nuit, qui est chaque jour témoin du pire de la nature humaine. Et les images de sa ronde nocturne avec son collègue confirment cette atrocité. Vous devinez la suite : il va tomber sur une mauvaise affaire, une qui sort du commun etc. Alors certes, pas trop de surprises concernant le déroulement du film mais le petit plus c'est que, comme dit plus haut, on suit un policier, et donc on a le droit à une grosse enquête surnaturelle, une sorte de Les Experts vs. Supernatural.

Déception par contre pour la fin que j'ai trouvé bâclée. Même pas une petite scène pour laisser une possible suite. Et oui, j'en voudrais une, car le personnage principal incarné par Eric Bana est très convaincant et le prêtre, joué par Edgar Ramírez, est très bon et casse tous les clichés qui sont propres à cette "fonction". Le duo, qui n'apparait que très tard, fonctionne bien et on aurait aimé les revoir...

Conclusion : je ne peux que vous conseiller d'aller voir Délivre-nous du mal. D'une part parce qu'il y a très peu de films d'épouvante/horreur qui sortent en France et d'une autre part parce qu"il fait quand même assez flippé, contrairement à certains qui se prétendent ultra flippant et qui au final sont des grosses bouses (coucou Paranormal Activity).

Note :


Vous aimerez peut-être

Synopsis La violence et la noirceur, le sergent Ralph Sarchie connaît bien. Flic dans le Bronx, ...

Aucun commentaire :